site internet www.lescepages.fr

l' Adalmiina


- Identification/Origine : croisement interspécifique complexe effectué entre le E.S. 2-3-17 (E.S. 283 x E.S. 193) et le E.S. 35 (M.N. 78 x dunkirk), vers la première quinzaine des années 1980, par Elmer Swenson (1913-2004) sans toutefois lui donner un nom et ce n'est qu'un peu plus tard que Meeri Saario (Finlande) lui donna son nom actuel. On peut le rencontrer au Canada, aux Etats unis, en Pologne, ... pratiquement inconnu en France.

- Synonymie : aldemina, E.S. 6-16-30 ou Elmer Swenson 6-16-30, .

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

notre partenaire attend votre visite, cliquez dessus !

 

- Description : grappes petites à moyennes, cylindriques, plus ou moins compactes, peu ou pas ailées; baies moyennes sphériques avec quelquefois présence de petits grains verts, peau de couleur jaune vert à jaune doré à pleine maturité recouverte d'une belle pruine blanchâtre, chair parfumée juteuse sucrée agréable, ... .


- Aptitudes de production :
débourrement tardif. Affectionne plus particulièrement les régions maritimes. Vigoureux et productif, son port est semi-érigé retombant et sa végétation au démarrage est lente. Il a un fâcheux défaut celui de produire des rameaux/gourmands latéraux que l'on prendra soin chaque année d'éliminer. Sa résistance aux gels printaniers est bonne, moyenne aux froids hivernaux. Sensible au mildiou, à l'anthracnose, au black-rot voire au phylloxera. Très sensible à l'oïdium et à la pourriture grise. Suivant les années peut craindre le millerandage. Maturité moyenne, ne pas attendre la pleine maturité car

le vin pourrait prendre le goût caractéristique, et pour certains désagréable, de l'hybride Labrusca un de ses parents. A ce stade et après une forte pluie la peau des raisins peut se fendre.
A noter qu'il peut être attaqué par les guêpes et autres hyménoptères d'où à chaque fois la difficulté à s'en protéger.

- Type de vin/Arômes : donne un vin équilibré, agréable, suivant le cas un peu astringent, quelquefois peu alcoolique, mou, avec peu de fraicheur, à boire jeune avant la fermentation malolactique qui pourrait alors "l'écraser" complètement. Au Canada l' Aldamiina est dans la plupart des cas associé à d'autres cépages, seul on y produit de très bons pétillants et autres effervescents. Arômes de agrumes (citron vert, pamplemousse, ...), melon, notes florales, poire, pomme verte ou mûre, ... .

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante
© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
310815