la Glacière


- Identification/Origine : inconnue, on ne la rencontre encore qu'en Vaucluse dans la plupart des cas établie en tonnelles (nos photographies), jamais en culture. La Glacière est un raisin de table, pas toujours agréable à manger, que l'on conservait autrefois soit sur souches soit sur claies pour l'hiver. Aujourd'hui, il est très rare de trouver cette variété qui a donc complètement disparue.

- Synonymie : grosse glacière, téneron rouge de Vaucluse
(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).
Passez sur la photographie de la feuille pour découvrir une autre image.
Les photographies ci-dessus ont été prises à Jonquières dans le Vaucluse chez Monsieur Roger Biscarrat.

- Description : grappes très grandes, dépassant parfois 30 cm, coniques ou cylindro-coniques étroites, plus ou moins compactes, pédoncules très longs de couleur verte pratiquement peu lignifiés; baies grosses (25 x 20 mm) irrégulières presque rondes ou légèrement ovales quelquefois bosselées ou côtelées, peau épaisse résistante de couleur rouge vinaigre avec quelquefois des parties verdâtres devenant rouge foncé à pleine maturité, chair très ferme et épaisse jus peu abondant, saveur sans finesse plutôt fade. Pédicelles longs, minces de couleur verte. A l'automne, les feuilles rougissent marginalement.

- Aptitudes de production : débourrement tardif. Maturité 4ème époque.
Port étalé et très vigoureux, à tailler court de préférence. A noter que ses grappes se situent le plus souvent à partir du cinquième noeud. Résistance moyenne au mildiou et à l'oïdium, bien meilleure aux froids hivernaux.

- Raisin de table : la Glacière n'offre aucun intérêt sur le plan essentiellement gustatif. Par sa grande vigueur, elle peut apporter de l'ombrage en l'installant sur une tonnelle. Le fait même que ses raisins se conservent bien, on peut avoir le plaisir d'en manger en plein hiver si on prend le soin auparavant de les rentrer le plus tard possible et de les disposer à l'abri sur des claies en bois dans un local ventilé où l'humidité n'est pas trop excessive.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
291213