site internet www.lescepages.fr

le Barbaroux


- Identification/Origine : provençale très certainement. Il a très longtemps servi comme raisin de table et on le rencontre encore quelquefois dans le midi de la France installé en pergolas devant les bâtiments de ferme. Le Barbaroux est cependant en voie de disparition, inscrit toutefois au Catalogue officiel des variétés de vigne de cuve liste A1.

- Synonymie : barbarossa en Corse, grec rose, rosé du Var à tort car ce cépage est différent, roussée, rossea, ... (pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).


Passez sur le bourgeonnement et sur la feuille pour découvrir d'autres images.

- Description : grappes grandes, cylindro-coniques, ailées, plus ou moins compactes; baies moyennes à grosses, sphériques, pulpeuses, peau rose non homogène recouverte d'une pruine blanchâtre. Assez résistants toutefois, les rameaux cassent net sous une pression forte.

- Aptitudes de production : débourrement précoce. Maturité 3ème époque hâtive.
Vigueur moyenne, port plus ou moins érigé, très productif. Sensible à l'oïdium, au mildiou et à la pourriture grise. Il affectionne tout particulièrement les terres peu fertiles et chaudes. Dans ces conditions, une longue maturation est possible et ainsi espérer obtenir des degrés suffisants et des vins de bonne qualité.

- Clone agréé : un seul, le
937. Autres cépages et autres clones agréés, cliquez ici !

- Type de vin et arômes/Raisin de table : le Barbaroux fait partie de l'encépagement des appellations Cassis, Ajaccio et Vin(s) de Corse, exceptée l'appellation Sartène.
En général, donne un vin plus ou moins aromatique, de structure légère avec peu d'acidité. Vinifié en blanc, on obtient un vin d'une belle couleur jaune aux nuances quelquefois ambrées.
Comme raisin de table, ses raisins sont délicieux si on prend le soin de les laisser mûrir au mieux.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
190215