la Durize


- Identification/Origine : variété très ancienne certainement originaire du Val d'Aoste (Italie). D'après des analyses génétiques publiées, elle est directement apparentée au roussin et c'est la petite fille du cornalin du Valais. Aujourd'hui essentiellement cultivée en Suisse, elle est pratiquement en voie de disparition.

- Synonymie : durize d'Oriou, rouge de Fully, plant d'Aoste, petit rouge du Valais

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).
bourgeonnement de la Durize (photo www.bdn.ch) feuille de la Durize grappe de la Durize grappe de la Durize (photo www.weineimweb.at)
Si vous possédez des photographies de ce cépage, n'hésitez-pas à nous les adresser !

- Description : grappes moyennes cylindro-coniques assez courtes, plus ou moins compactes, ailées, pédoncules moyens à longs fins et peu ou pas lignifiés; baies moyennes, sphériques ou légèrement ellipsoïdes courtes, peau pruinée épaisse de couleur bleu noir, pulpe peu sucrée et dans bien des cas présentant un taux d'acidité élevé.

- Aptitudes de production : débourrement précoce à moyen. Maturité 3ème époque.
Affectionne tout particulièrement les coteaux bien exposés très ensoleillés qui de ce fait se rechauffent très vite, voire même arides. Port semi-étalé, vigueur et production en général très moyennes cette dernière étant également très irrégulière. Très sensible à la carence magnésienne, redoute un peu l'oïdium.

- Type de vin/Arômes : donne un vin peu alcoolique, rustique et épicé d'où son caractère sauvage, avec une robe de couleur pourpre aux reflets violets, pouvant manquer de structure, à boire très rapidement.
A noter que ce cépage conviendrait parfaitement à la production d'un vin primeur aux arômes originaux et donc très différent des vins primeurs que l'on a coutume de rencontrer sur le marché.
Arômes de amande amère, cannelle, épices, fraise (notes de), fumée (notes de), myrtille, orange, pivoine, poivre, pruneau cuit, réglisse, ... .

page précédente

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante page suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation