le Cornalin du Valais


- Identification/Origine : très ancien cépage cultivé dans le Valais suisse, provenant d'un croisement naturel entre le petit rouge(*) et le mayolet. Il est le père de l' humagne rouge appelée aussi cornalin d'Aoste, le grand-père de la durize ou petit rouge du Valais ou rouge de Fully et un parent du goron.

- Synonymie : vieux rouge du Valais, rouge du pays en Suisse, landroter
(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

- Description : grappes moyennes, cylindriques, ailées, compactes, pédoncules moyens forts et peu lignifiés; baies moyennes, sphériques ou elliptiques courtes, peau d'une belle couleur noir bleuté et très pruinée.
Le feuillage rougit totalement à l'automne.

- Aptitudes de production : débourrement précoce. Cépage capricieux et difficile. Affectionne tout particulièrement les sols calcaires de coteaux bien exposés se réchauffant assez vite, maigres et bien drainés. Port demi-érigé, vigoureux avec une production irrégulière. Résiste bien aux gelées d'hiver. Sensible aux principales maladies et plus particulièrement à l'oïdium et à la pourriture grise. Sensible également à la carence magnésienne et au déssèchement de la rafle. Maturité 3ème époque hâtive


- Type de vin/Arômes :
donne un vin rouge très coloré aux reflets violacés, corsé, au bouquet très complexe, très fruité, avec des tanins assez fins un peu rudes au début, apte à vieillir.
Arômes de bois sec, cachou, cassis, cerise noire, épices douces, eucalyptus, fleurs séchées, fruits confits, géranium, giroflée, griotte, poivre, sureau, ... .

(*) plusieurs cépages portent comme synonyme "petit rouge"

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
100414