site internet www.lescepages.fr

le Grenache


- Identification/Origine : espagnole très certainement, inscrit au Catalogue officiel des variétés de vigne de raisins de cuve liste A1.

- Synonymie : tinto, bois jaune du Languedoc, tocai rosso et cannonau en Italie, redondal, elegante en Corse, ... (pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).


Passez sur les photographies pour découvrir d'autres images.

- Description : grappes moyennes à grandes, tronconiques, ailées, compactes, pédoncules lignifiés à maturité; baies moyennes, sphériques ou légèrement ovoïdes, peau très pruinée assez épaisse d'un beau noir bleuté - existe aussi en blanc, en gris et en rose -, pulpe fondante et jus assez abondant, incolore.

- Aptitudes de production : débourre une semaine environ avant le
carignan.
Port dressé, vigoureux, gros producteur, résiste au vent violent et à la sécheresse. Affectionne tout particulièrement les coteaux secs et caillouteux où il donne ses meilleurs résultats. Peu atteint par l'oïdium, il est cependant sensible au mildiou, à l'excoriose, à la pourriture grise, à la pourriture noire ou black-rot, aux vers de la grappe. Maturité 3ème époque moyenne, une dizaine de jours avant celle du
carignan.

- Clones agréés : il faudra éviter les
139, 363 (Grenache noir), 149 et 150 (Grenache gris) porteurs d'enroulement. Les clones 134, 137, 224, 287, 432, 514, 517 et 814 sont interdits dans l'appellation Côtes du Rhône. Les 362 et 1065 sont sensibles à la coulure climatique. Consulter par cépage la liste des autres clones agréés, cliquez ici !

- Type de vin/Arômes : en situation favorable - terrain sec et caillouteux -, le vin obtenu est corsé, capiteux, d'une belle couleur rouge mordorée. Le vin issu de Grenache noir pur vieillit vite, sa couleur s'oxyde et tend vers le rancio. Pour obtenir de bons vins de garde, il faut l'assembler avec d'autres cépages.
Fait partie de l'encépagement des appellations Châteauneuf du Pape, Côtes du Rhône, Tavel, Côtes de Provence, Languedoc, Banyuls, Maury, Rivesaltes, Grand Roussillon, Rasteau, ... .
Arômes de narcisse, fleur de troène pour le Grenache blanc;
Arômes de banane - remarqué avec un vin issu de macération carbonique -, brûlé, cacao, café, cassis, épices, figue mûre, foin, framboise, fruits à noyaux bien mûrs (griotte, pruneau, ...), fruits cuits, fruits secs, fumée, goudron, poivre, rancio, réglisse noire, sucre brûlé, vieux bois, ... pour le Grenache noir.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
200715