le Ravat blanc


- Identification/Origine : croisement interspécifique entre le Seibel 5474 (Seibel 405 x Seibel 867) et le chardonnay réalisé par Jean-François Ravat. Après 1945, il était déjà considéré comme un cépage de qualité, inscrit aujourd'hui au Catalogue officiel des variétés de vigne liste A1.

- Synonymie : Ravat 6 (pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).


Passez sur la feuille pour découvrir une autre image.
Photos prises au Conservatoire des cépages à Tranzault (Indre) sauf pour la grappe placée à droite.

- Description : grappes petites à moyennes, cylindriques, allongées, flanquées assez souvent d'un bel aileron, pédoncules longs pas ou peu lignifiés; baies petites, sphériques, peau vert blanchâtre devenant jaune rosé à pleine maturité, chair pulpeuse sucrée au goût parfumé et quelque peu désagréable. Le point pétiolaire et le début des nervures sont de couleur rouge.

- Aptitudes de production : débourrement précoce. Maturité 2ème époque moyenne.
Port semi-érigé, petit producteur, à tailler long de préférence. Peu résistant au phylloxéra, il faut le greffer. Résiste assez bien au mildiou, beaucoup moins à l'oïdium, à l'antracnose et à la pourriture grise. Egalement sensible au grillage des feuilles et de ce fait, il est préférable de le traiter au moins une fois avec un produit cuprique.

- Type de vin : donne un vin parfumé, pommadé, riche en alcool et sensible à l'oxydation.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
020413