site internet www.lescepages.fr

la Touriga nacional


- Identification/Origine : très certainement portugaise, à ne pas confondre avec la touriga franca également de même origine. Au Portugal, où elle est très cultivée, elle sert à produire entre autres le fameux Porto rouge. On la rencontre également en Ouzbékistan, en Australie, en Afrique du sud, à Chypre, en Espagne, ... très peu connue en France inscrite cependant au Catalogue officiel des variétés de vigne de cuve liste A1.

- Synonymie : tourigo, bical tinto, mortagua mais attention d'autres cépages portugais portent ce même synonyme, ... (pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).


Passez sur la feuille pour découvrir une autre image.
Photographies prises au Jardin de Bacchus à Pouzols-Minervois (Aude) et dans la collection de Montpellier SupAgro-I.H.E.V. (Hérault).


- Description : grappes petites à moyennes, cylindriques ou cylindro-coniques, quelquefois ailées, plus ou moins lâches, pédoncules longs peu lignifiés et portant très souvent une ramification assez haute; baies petites à moyennes, sphériques ou légèrement ellipsoïdes, peau épaisse et dure d'un beau noir bleuté riche en matière colorante, chair juteuse ferme bien sucrée parfumée relévée à saveur simple très agréable.

- Aptitudes de production : débourrement précoce. Maturité 2ème époque.
Adapté à la plupart des sols sauf les terres trop maigres. Port retombant, très vigoureux, à conduire sur fils de fer et à palisser de préférence. Production moyenne et irrégulière. Ne présente pas de sensibilité particulière aux différentes maladies sauf peut être à l'excoriose. Bonne tolérance à la sécheresse.

- Clone agréé : un seul, le
1201. Par cépage, liste des autres clones agréés en cliquant ici !

- Type de vin/Arômes : donne un vin tannique riche en polyphénols, à la robe sombre, puissant, capiteux, structuré, fruité et aromatique, complexe et de très bonne garde.
Arômes de cuir neuf, fruits noirs, fumé, pomme reinette, prune, réglisse, sureau, violette, ... .

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
240217