site internet www.lescepages.fr

le Tzolikoouri


- Identification/Origine : très certainement originaire de la Géorgie.
On peut le rencontrer en Italie, en Allemagne, en République slovaque, en Ukraine, en République de Moldavie, en République tchèque, en Roumanie, en Bulgarie, en Russie, ... en France, il n'est pratiquement pas connu.

- Synonymie : tsoliko(o)uri ou tsolikauri, zolikouri, colikouri, onchuri, obtchura, ...

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

Passez sur le bourgeonnement et sur la feuille pour découvrir d'autres images.
Photographies prises dans la collection du vignoble Daumas-Gassac à Aniane (Hérault).


- Description : grappes petites à moyennes, coniques, courtes, plus ou moins lâches, pédoncules de longueur et de force moyennes avec une grande partie lignifiée; baies moyennes sphériques ou légèrement ovoïdes, peau d'un blanc verdâtre peu pruinée, pédicelles longs et forts.
Ses feuilles sont très grandes, d'un vert foncé très caractéristique, avec quelquefois la présence d'une dent dans le sinus pétiolaire. Ses rameaux herbacés sont assez durs et ses vrilles sont grandes d'une belle couleur verte. A noter que ses raisins ressemblent quelque peu à ceux du
rkatziteli.

- Aptitudes de production : vigoureux, il est quelque peu sensible au mildiou. Maturité 3ème époque moyenne.

- Type de vin/Arômes : en Géorgie, le Tzolikoouri permet d'élaborer de grands vins blancs secs ou demi-secs ainsi que des vins destinés à produire des eaux de vie.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
020614