le Valérien


- Identification/Origine : croisement interspécifique d'origine inconnue (serait un parent du Villard blanc), très certainement obtenu par la Maison Seyve-Villard de Saint Vallier dans la Drôme. En France, il n'est pratiquement plus multiplié même s'il est encore inscrit au Catalogue officiel des variétés de vigne de raisins de cuve liste A1.

- Synonymie : 23 410 Seyve-Villard, valérian

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).
- Description : grappes moyennes, cylindro-coniques, ailées, plus ou moins lâches, pédoncules moyens forts peu ou pas lignifiés;
baies moyennes, arrondies ou obovoïdes, peau de couleur blanc vert recouverte d'une belle pruine blanchâtre plus ou moins résistante.
Le point pétiolaire et le bord des nervures sont de couleur rouge.

- Aptitudes de production : débourrement tardif. Affectionne tout particulièrement les terres profondes et fraîches ne se desséchant pas en été. Port demi-érigé, très vigoureux, ses rameaux sont sensibles au vent. Il faut le greffer de préférence. Egalement sensible à la coulure avec comme conséquence une production très irrégulière. Sa résistance aux différentes maladies cryptogamiques est plus ou moins bonne ceci en rapport direct avec les années. Maturité 2ème époque moyenne.

- Type de vin : donne un vin commun, neutre, aux reflets verdâtres, possédant très souvent une très bonne acidité ainsi qu'un degré alcoolique correcte, considéré comme étant un peu plus fin que celui obtenu avec le
Villard blanc.

Photographies prises à l' ENTAV sauf pour la grappe placée au bas

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante
© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
181213