le Viognier


- Identification/Origine : cépage ancien des vignobles de Condrieu et d'Ampuis, inscrit au Catalogue officiel des variétés de vigne de raisins de cuve liste A1.
On le retrouve également dans un grand nombre de Vins de Pays du sud de la France où dans beaucoup de cas il est vinifié seul.

- Synonymie : vionnier, viogné, vugava en Croatie, ... (toute la synonymie des cépages, cliquez ici !)

Photographies prises dans la collection du Lycée viticole d'Orange (Vaucluse).
Passez sur le bourgeonnement et sur la feuille pour découvrir d'autres images.

- Description : grappes moyennes, tronconiques, compactes, parfois ailées; baies petites à moyennes, sphériques ou faiblement ovoïdes, peau épaisse d'un blanc verdâtre passant au jaune et parfois un peu rosé à maturité complète et quelquefois ambrée, saveur légèrement muscatée.

- Aptitudes de production : débourrement précoce comparable à celui du chasselas.
La densité de plantation devra être assez élevée surtout si les terres sont profondes et fertiles. Port retombant, à conduire de préférence sur fils de fer. Sensible au vent, ses rameaux sont fins et cassants et ses yeux de la base sont peu fertiles. Vigoureux, moyennement productif, "décroche" en qualité au delà de 40 hl/ha. A surveiller de très près sa ferlisation potassique. Peu sensible à l'oïdium et aux acariens, assez sensible à la pourriture grise, sa résistance à la sécheresse et à l'érinose sont données comme moyennes.
Maturité deuxième époque moyenne, deux semaines environ après le chasselas. Il faudra éviter une maturité poussée causant dans la plupart des cas la déperdition de l'acide malique. Le Viognier demande à être vendangé très tôt le matin et son jus comme son vin sont sensibles à l'oxydation.

- Clones agréés : trois au total, les 642, 1042 et 1051 le plus productif étant le 642 les deux autres sont plus qualitatifs. Autres cépages et autres clones agréés, cliquez ici !

- Type de vin/Arômes : fait partie de l'encépagement des appellations Condrieu, Château Grillet - vinifié seul -, Côte rôtie, Côtes du Rhône, ... .
Donne des vins de grande qualité, gras, souples à la limite de l'onctuosité, d'une très grande finesse, très parfumés, manquant bien souvent d'une bonne acidité et pouvant présenter quelquefois une légère amertume. A servir frais mais non glacés, en apéritif ou pour accompagner un poisson, des écrevisses à la nage, des quenelles à la Lyonnaise ou avec une viande blanche.
Le Viognier peut également servir à l'élaboration de vins moelleux ou effervescents.
Arômes de abricot, boisé, chèvrefeuille, cire, citron vert, coing, épices, fleur d'amandier, fleur d'aubépine, fruits secs, grillé, iris, mangue, miel d'acacia auquel l'âge apporte une touche de musc, minéral, pain d'épices, pêche, tabac, tilleul, violette, ... .

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
050414