site internet www.lescepages.fr

le Brun argenté


- Identification/Origine : très certainement originaire de la Provence et en particulier du département de Vaucluse. Nous lui trouvons une ressemblance avec le brun fourca. Aujourd'hui, il est encore peu multiplié, inscrit au Catalogue officiel des variétés de vigne de cuve liste A1.

- Synonymie : vaccarèse, camarèse, camérès du Gard, argenteuil, ...

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).
Passez sur le bourgeonnement et sur la feuille pour découvrir d'autres images.

- Description : grappes moyennes, coniques courtes, plus ou moins compactes, quelquefois ailées, pédoncules moyens à longs forts avec une grande partie lignifiée; baies moyennes irrégulières, sphériques ou légèrement ovoïdes, peau fine d'un beau noir bleuté recouverte d'une belle pruine, chair croquante et pulpe peu juteuse, pédicelles longs. Le feuillage rougit partiellement à l'automne.

- Aptitudes de production : débourrement tardif. Maturité 3ème époque moyenne.
Port érigé, rustique et bon producteur. Il semble ne pas redouter les maladies du bois. Moyennement sensible au mildiou, un peu plus aux pourritures grise et acide, très sensible à l'oïdium. Certaines années peut craindre la coulure et/ou le millerandage.

- Clone agréé : un seul, le
1164. Autres cépages et autres clones agréés, cliquez ici !

- Type de vin/Arômes : fait partie de l'encépagement des appellations Châteauneuf du Pape, Côtes du Rhône et Côtes du Rhône-Villages, Gigondas, Rasteau, Vacqueyras, ... .
Donne un vin peu alcoolique manquant quelquefois de couleur, à saveur très fraîche et élégante particulièrement intéressante pour modérer l'ardeur alcoolique du
grenache noir dans la préparation des vins rosés en particulier. Arômes de fleurs, fruités, notes épicées, ... .

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
020119