site internet www.lescepages.fr

le Brun fourca


- Identification/Origine : originaire très certainement de la Provence, du département du Var.
Il serait issu d'un croisement naturel intraspécifique entre le pougayen et le best's R2 V73, nous lui trouvons une ressemblance avec le brun argenté. D'après Jean-Michel Boursiquot (2012), le piquepoul et le rivairenc sont des descendants du Brun fourca, aujourd'hui, ce dernier n'est quasiment plus multiplié, inscrit toutefois au Catalogue officiel des cépages de cuve liste A1.

- Synonymie : brun fourcat, brun de farmous, farnous, floura, moulan dans l'Hérault, caula, ...

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).
Passez sur la grappe placée à droite pour découvrir une autre image.

- Description : grappes petites à moyennes, cylindro-coniques plutôt courtes, plus ou moins compactes, parfois ailées et si c'est le cas les ailes sont également petites et courtes, pédoncules forts plus ou moins lignifiés; baies moyennes irrégulières, elliptiques courtes, peau assez mince peu résistante de couleur noir bleuté - on peut trouver quelquefois quelques grains verts - recouverte d'une pruine abondante non persistante, chair ferme juteuse sucrée un peu astringente. Les sinus pétiolaires sont très souvent fermés à bords superposés.

- Aptitudes de production : débourrement tardif. Affectionne plus particulièrement les terres de coteaux sèches et graveleuses. Redoute les grands froids de l'hiver. Port demi-érigé, rustique, vigueur moyenne à tailler court de préférence. Sensible à l'oïdium et à la pourriture grise, un peu moins au mildiou et à l'anthracnose. En sols humides, peut être sensible au broussin.
Maturité 2ème époque tardive, très irrégulière avec comme autre défaut s'égrener assez facilement.

- Clone agréé : un seul, le
1165. Autres cépages et autres clones agréés, cliquez ici !

- Type de vin/Arômes : fait partie de l'encépagement de l'appellation Palette, ... .
Donne un vin commun, peu alcoolique, manquant quelquefois de couleur, avec généralement une bonne acidité. Le Brun fourca n'était jamais vinifié seul mais associé à d'autres cépages plus qualitatifs. Arômes de épices, poivre, pruneau, réglisse, ... .

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
040119