site internet www.lescepages.fr

le Carricante


- Identification/Origine : très certainement d'origine italienne, plus exactement de Sicile où il est très présent en particulier sur les pentes des versants oriental et sud de l'Etna. Il serait issu d'un croisement naturel entre le montonico pinto et le scacco. On l'a souvent confondu avec le catarratto même encore aujourd'hui. Le Carricante s'identifie aujourd'hui par deux biotypes connus, les A et B, ... cépage quasiment inconnu en France.

- Synonymie : caricanti, nocera bianca, pagadebiti, ...

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !)
Passez sur le bourgeonnement pour découvrir une autre image.

notre partenaire attend votre visite, cliquez dessus !

 

- Description : grappes moyennes, cylindro-coniques, plus ou moins compactes, ailées avec parfois un aileron bien développé, pédoncules forts courts à moyens - ramifiés très haut - avec une partie lignifiée; baies moyennes de grosseur généralement assez régulière, sphériques ou légèrement ellipsoïdes, peau d'épaisseur moyenne vert jaunâtre avec des reflets vert blanchâtre recouverte d'une belle pruine abondante cireuse, chair juteuse douce et sucrée.

- Aptitudes de production : débourrement moyen.

Affectionne tout particulièrement l'altitude, il est adapté aux grandes différences de températures entre celles du jour et de la nuit. Port érigé, vigoureux, très fertile, avec généralement une production abondante et régulière, à tailler court de préférence. Sensible parfois aux gelées de printemps, à la sécheresse, à une chaleur excessive, aux coups de soleil sur les raisins non protégés et donc il faudra éviter les élagages trop sévères. Sa résistance aux différentes maladies cryptogamiques est donnée comme très moyenne. Maturité 3ème époque, à vendanger le plus tard possible.

- Type de vin/Arômes : en Italie, le Carricante est très souvent associé et vinifié avec d'autres cépages. Donne un vin fruité, de couleur jaune pâle ou jaune paille aux reflets verdâtres, riche en alcool tout en gardant toujours une bonne acidité, apte à vieillir. Ce vin gagne à ce que l'on provoque au plus tôt sa fermentation malolactique.
Arômes de abricot mûr, agrumes (citron, orange, pamplemousse, ...), anis, camomille, fleurs blanches, menthe, miel, poire, pomme verte, ... .

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
161115