le Couderc noir


- Identification/Origine : croisement naturel interspécifique entre le jaeger 70 (Vitis Rupestris x Vitis Lincecumii) et un Vitis Vinifera inconnu et découvert par Eugène Contassot, les pépins issus de ce croisement ayant été offerts à/et semés par Georges Couderc.
Cet hybride producteur direct a été le plus planté en particulier dans le midi de la France. Il en existe encore aujourd'hui quelques souches en production, il n'est pratiquement plus multiplié, inscrit toutefois au Catalogue officiel des variétés de vigne
liste A1.

- Synonymie : Couderc
7120, Contassot 20 (pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

Passez sur les feuilles pour découvrir d'autres images.

- Description : grappes petites à moyennes, cylindriques, compactes; baies moyennes, sphériques ou légèrement ellipsoïdes, peau d'un beau noir bleuté très pruinée, chair pulpeuse et peu juteuse.

- Aptitudes de production : débourrement précoce. Maturité 3ème époque moyenne.
Port érigé à semi-érigé, assez rustique, gros producteur, à tailler court de préférence. Résiste très bien au mildiou, à l'oïdium et à la pourriture grise. Il est toutefois quelque peu sensible au phylloxéra et à la chlorose.

- Type de vin/Arômes : donne un vin riche en alcool, très coloré avec présence d'anthocyanes diglucosides, au goût se rapprochant du cassis et dans certains cas du "goudron".
Le Couderc noir gagne a être vinifié en rosé car ses vins sont alors très demandés et appréciés.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
di_050113