site internet www.lescepages.fr

la Raisaine


- Identification/Origine : très certainement ardéchoise, cultivée autrefois dans la région de Privas, Aubenas, Joyeuse et Largentière. Elle est issue du croisement intraspécifique naturel entre le ribier et le grec rouge. Aujourd'hui, la Raisaine est totalement absente du vignoble et donc en nette voie de disparition, inscrite toutefois au Catalogue officiel des raisins de cuve liste A1.

- Synonymie : raizaine, durasaine ou durazaine, ... (pour tte la synonymie des cépages, cliquez ici !).


Passez sur les photographies du bourgeonnement et de la feuille pour découvrir d'autres images.
A droite, dessin de la feuille et de la grappe tiré de l'ampélographie de Viala et Vermorel (1901-1909).

- Description : grappes moyennes, cylindro-coniques, parfois ailées, plus ou moins compactes, pédoncules de moyenne force assez longs pas ou peu lignifiés; baies moyennes ou sur-moyennes, ovoïdes, blanches à jaune doré pointillées de lenticelles brunes à pleine maturité, peau assez épaisse résistante, chair ferme juteuse bien sucrée, saveur simple finement relevée, bien attachées à des pédicelles un peu minces et courts, point pistillaire bien marqué et persistant à l'extrémité du grain.

- Aptitudes de production : débourrement tardif. Vigoureuse et fertile, son port est érigé ou semi-érigé. Sensible au mildiou. Maturité 1ère époque tardive pratiquement comme le
chasselas.

- Type de vin/Raisin de table : vinifiée seule, elle donne un vin blanc jaunâtre assez commun. Autrefois, la Raisaine était très régulièrement associée à d'autres cépages noirs typiques de la région ardéchoise pour produire des vins rouges très estimés. Dans cette même région, elle était également appréciée comme raisin de table.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
250217