site internet www.lescepages.fr

le Ribier noir


- Identification/Origine : très certainement originaire du département de l'Ardèche, plus précisément de la région comprise entre Aubenas, Privas, Saint Péray, ... . On pouvait également le rencontrer dans la vallée de la Galaure dans le département de la Drôme ainsi qu'en Isère.
Il serait la mère de la raisaine, autre cépage ardéchois. Aujourd'hui, le Ribier n'est plus planté d'où une disparition quasiment certaine. Il ne faudra pas le confondre avec l' Alphonse Lavallée qui a comme synonyme ribier, avec le marocain ou ribier du Maroc, ... .

- Synonymie : ribié, petit ribier ou petit riber, ribière, rivier, petit rouvier, ...

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).
Passez sur le bourgeonnement, la feuille et sur la grappe placée à droite pour découvrir d'autres images.

- Description : grappes moyennes plutôt courtes, cylindro-coniques, parfois ailées avec quelquefois une vrille munie sur le noeud pédonculaire d'un petit grapillon, plus ou moins compactes, pédoncules vert clair longs avec une partie lignifiée; baies moyennes, sphériques, globuleuses, peau un peu mince mais assez résistante de couleur noir rougeâtre jamais très foncée - existe également en gris mutation naturelle du Ribier noir -, chair assez ferme juteuse sucrée à saveur simple un peu astringente. Pétioles assez forts et courts généralement de couleur rouge. Pédicelles un peu longs et forts. A noter qu'à l'automne les feuilles rougissent sur leurs pourtours.

- Aptitudes de production : débourrement tardif. Maturité 2ème époque tardive.
S'accomode généralement de tout type de sol avec toutefois une préférence pour les terres calcaires. Port érigé ou semi-érigé, vigoureux, productif et régulier, à conduire en taille courte. Sensible au mildiou et à l'oïdium.

- Type de vin : donne un vin solide, agréable, de belle couleur lui arrivant quelquefois d'en manquer, moins fin que celui de la syrah avec laquelle on avait coutume de le mélanger.
En Ardèche, on produisait des vins légers le plus souvent pétillants.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© reproduction, même partielle, soumise à autorisation
101118