site internet www.lescepages.fr

l' Alphonse Lavallée


- Identification/Origine : on ne connaît pas l'origine exacte de cette variété, c'est en Angleterre qu'elle fut d'abord cultivée sous serres. Elle serait issue d'un croisement intraspécifique naturel, découvert en 1860 par un pépinièriste de la région d'Orléans (Loiret), entre le bellino et le lady downe's seedling noir, reste toutefois à confirmer. A noter que la variété Léopold III est une mutation tétraploïde - découverte en Belgique - de l' Alphonse Lavallée, ce dernier est inscrit au Catalogue officiel des variétés de raisins de table et de cuve - double fin - liste A1.

- Synonymie : moltge, Royal-Albert, ribier - à ne pas confondre avec le ribier ou petit ribier ancien cépage de cuve ardèchois -, garnacha roya, enfes en Turquie, almeria negra en Espagne, slyovy en Russie, ... (pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).


Passez sur le bourgeonnement et sur la feuille pour découvrir d'autres images.

- Description : grappes moyennes à grandes parfois très volumineuses, tronconiques, plus ou moins lâches; baies très grosses 25 mm, sphériques un peu bosselées à base aplatie ce qui donne une section transversale parfois irrégulière, peau épaisse pruinée d'un beau noir bleuté croquante, pulpe un peu charnue ferme juteuse astringente faiblement aromatique. A l'automne, le pourtour des feuilles rougit en premier.

- Aptitudes de production : débourrement moyen. Très vigoureux, son port est horizontal ou retombant et c'est un gros producteur. Sensible aux gelées d'hiver, à l'excoriose, à l'érinose, au mildiou, à l'oïdium et à la pourriture grise. Il est quelquefois sujet au millerandage et la coloration de ses baies peut être parfois irrégulière. Ses grains sont sujet à l'éclatement malgré leur peau épaisse.
Maturité 2ème époque, deux à trois semaines après le chasselas.

- Clones agréés : quatre au total, les 319, 797, 798 et 857. Autres cépages et autres clones agréés, cliquez ici !

- Raisins de table/cuve : les raisins de l' Alphonse Lavallée présentent une bonne aptitude à la conservation et résistent bien au transport.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
210414