site internet www.lescepages.fr

le Duras


- Identification/Origine : ce cépage, inscrit au Catalogue officiel des variétés de vigne de raisins de cuve liste A1, est donné comme étant originaire de la région de Gaillac (Tarn).
Des analyses génétiques publiées ont permis de découvrir qu'il est issu d'un croisement intraspécifique naturel entre le
tressot noir et le savagnin.

- Synonymie : durac, durazé en Ariège, durade, ... (toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).


Passez sur le bourgeonnement ou sur la feuille pour découvrir d'autres images.
Clichés réalisés dans le
Conservatoire des cépages du V’innopôle sud-ouest à Peyrole (Tarn).

notre partenaire attend votre visite, cliquez dessus !

 

- Description : grappes moyennes à grandes, tronconiques, compactes, ailées; baies moyennes, ovoïdes, peau très pruinée de couleur noir bleuté, chair ferme peu juteuse. A l'automne, le feuillage rougit sur les bords.

- Aptitudes de production : débourrement moyen.
Affectionne tout particulièrement les sols sableux ou calcaires médiocres et redoute un peu les terres argileuses. Port érigé avec des rameaux très durs - d'où son nom - vigoureux et assez fertile,

peut être conduit en gobelet. Sensible à l'oïdium, à l'excoriose, aux acariens, à l'eutypiose, au black-rot, un peu moins au mildiou. Maturité 2ème époque hâtive.

- Clones agréés : quatre au total. Les plus qualitatifs sont les 554 et 555 et donc à préférer des 627 et 654. Autres cépages et autres clones agréés, cliquez ici !

- Type de vin/Arômes : fait partie de l'encépagement des appellations Côtes de Millau, Gaillac et Estaing. Donne un vin moyennement coloré et bien typé, pas très tannique, riche en alcool, avec beaucoup de nerf et de dureté au début. Arômes de épices, poivre en particulier, ... .

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
121116