site internet www.lescepages.fr

l' Ekigaïna


- Identification/Origine : croisement intraspécifique, obtenu en 1955 par Pierre Marcel Durquety, entre le tannat et le cabernet-sauvignon, inscrit au Catalogue officiel des variétés de vigne à raisins de cuve liste A1.

- Synonymie : on ne lui connaît pas pour le moment de synonymes
(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

Passez sur le bourgeonnement, sur la feuille et sur la première grappe placée à gauche pour découvrir d'autres images. Clichés pris dans le Conservatoire des cépages du V’innopôle sud-ouest à Peyrole (Tarn) et à l' ENTAV.


- Description : grappes moyennes, cylindro-coniques, ailées, plus ou moins compactes, pédoncules moyens avec une partie lignifiée; baies moyennes, sphériques, peau fine d'un beau noir bleuté à la pruine irrégulière.

- Aptitudes de production : débourrement tardif. Maturité 2ème époque.
Vigueur moyenne, son port est semi érigé et il ne présente pas de sensibilité particulière aux différentes maladies de la vigne, en particulier à la pourriture grise. Il faudra le tailler long et le conduire palissé. Fertilité moyenne et régulière si l'on pratique une taille modérée.

- Clone agréé : un seul, le
981. Autres cépages et autres clones agréés, cliquez ici !

- Type de vin : donne un vin fin et rond, coloré, typé, équilibré, assez chaleureux mais très souvent de faible acidité. L'Ekigaïna est très intéressant en assemblage avec le tannat pour l'assouplir.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
120514