site internet www.lescepages.fr

le Grillo


- Identification/Origine : très ancien cépage cultivé encore aujourd'hui en Sicile occidentale. Associé très souvent au catarratto et à l' inzolia, on y produit le fameux vin de liqueur Marsala.
Il est vinifié également de plus plus en monocépage et donne d'excellents vins secs plein de fraîcheur et de fruité. Le Grillo serait issu d'un croisement intraspéficique entre le catarratto et le muscat d'Alexandrie ou zibibbo, obtenu en 1869 par Antonino Mendola. Il est représenté par deux biotypes que l'on peut assez facilement reconnaître mais il semble que les viticulteurs n'y attachent que peu d'importance. Peu connu dans les autres régions italiennes - en Ligurie il porte le nom de rossese bianco -, on peut également le rencontrer en Australie, en Afrique du sud ...
peu multiplié en France pourtant intéressant de par ses qualités à résister aux climats chauds, à la sécheresse avec une maturité assez tardive.

- Synonymie : riddu, arriddu, rossesso bianco, ... (pour tte la synonymie des cépages, cliquez ici !).


Passez sur le bourgeonnement et sur la feuille pour découvrir d'autres images.
Photographies provenant du
registro nazionale delle varietà di vite sauf pour les grappes.


- Description : grappes moyennes, cylindro-coniques plutôt longues, parfois ailées, plus ou moins compactes, pédoncules de grosseur et de longueur moyennes robustes peu ou pas lignifiés;
baies moyennes à grosses irrégulières suivant le biotype, sphériques, peau épaisse consistante de couleur irrégulière passant du jaune vert au jaune doré avec quelquefois de fines plages "rouille" à pleine maturité et recouverte d'une faible pruine blanchâtre, pulpe charnue. Le sinus pétiolaire est plus ou moins fermé à bords le plus souvent superposés.

- Aptitudes de production : débourrement précoce. Maturité 3ème époque.
Proche de la mer est son territoire de prédilection afin qu'il puisse "profiter" de ses brises qu'il affectionne tout particulièrement. Vigoureux, productif et régulier, on peut le tailler court voire demi-long. Ne semble pas craindre les principales maladies de la vigne y compris le mildiou auquel il est donné comme peu sensible. Résiste très bien aux températures élevées. Suivant les années peut craindre le millerandage.

- Type de vin/Arômes : donne un vin sec de très bonne qualité, avec très souvent un bon équilibre alcool/acidité, de couleur jaune paille aux reflets verdâtres, possédant dans la plupart des cas un caractère frais et un fruité très caractéristique, à boire jeune d'autant qu'il s'oxyde assez rapidement. En Italie, on vieillit avec succès ce type de vin en fûts de chêne.
Arômes de agrumes, ananas, menthe, notes balsamiques d'origan, notes florales, ortie, pêche, poire, sauge, thé vert, ... .

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
120818