le Morrastel-Bouschet


- Identification/Origine : obtenu en 1885 par Henri Bouschet en croisant le morrastel et le petit Bouschet. Aujourd'hui, il n'est plus multiplié et donc en voie de disparition.

- Synonymie : morrastel-bouschet à gros grains, gran negro en Espagne
(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).
Passez sur le bourgeonnement et sur la feuille pour découvrir d'autres images.

- Description : grappes sur-moyennes, coniques, plus ou moins compactes, avec des ramifications supérieures développées, rarement ailées, présentant très souvent quelques grains verts entremêlés, pédoncules longs grêles ligneux et renflés à l'insertion; baies moyennes ou sur-moyennes, globuleux-cylindriques, peau épaisse recouverte d'une belle pruine non persistante croquante de couleur noir violacé foncé, pulpe molle quelque peu charnue, jus assez abondant et coloré d'un rouge vineux non foncé à saveur agréable, pédicelles longs grêles à gros bourrelets coniques envinés et avec de grosses verrues bien apparentes se séparant facilement des grains. Point pétiolaire et début des nervures de couleur rouge, les feuilles rougissant également en grande partie à l'automne.

- Aptitudes de production : débourrement tardif. Maturité 1ère époque tardive.
Affectionne tout particulièrement les terres chaudes, bien drainées, graveleuses voire pierreuses. Port étalé, vigoureux, très fertile et sensible au mildiou.

- Type de vin : donne un vin très coloré, peu alcoolique, qui servait dans la plupart des cas à améliorer le manque de couleur des autres vins.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
310114