le Muscat Ottonel


- Identification/Origine : cépage issu d'un semis effectué en 1839 par Jean-Pierre Vibert et multiplié/commercialisé à partir de 1852 par Moreau-Robert d'Angers, inscrit au Catalogue officiel des variétés de vigne liste A1.
D'après des analyses génétiques réalisées à Montpellier (Hérault), il provient du croisement intraspécifrique entre le chasselas et le muscat à petits grains ou muscat d'Eisenstadt. On peut le rencontrer également en Allemagne, en Autriche, en Hongrie, en Moldavie, en Ukraine, en Roumanie, en Afrique du sud, au Canada, ... .

- Synonymie : muskat ottonel, mottonel, muscat de Craciunel

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).
La photographie de la feuille a été prise à l' E.N.T.A.V..

- Description : grappes petites à moyennes, cylindro-coniques, ailées, plus ou moins compactes, pédoncules moyens assez forts avec une lignification partielle; baies moyennes courtes globuleuses de grosseur assez uniforme bien attachées à la grappe, peau d'épaisseur moyenne peu résistante vert jaune à jaune doré à pleine maturité peu pruinée, chair un peu molle juteuse bien sucrée agréablement relevée d'une fine saveur musquée très agréable, pédicelles courts et assez forts. Le feuillage jaunit assez fortement à l'automne.

- Aptitudes de production : débourrement moyen. Peu vigoureux, port mi-érigé à couché avec des sarments grêles. Peu fertile, production très irrégulière, à tailler court de préférence. Ne craint pratiquement pas la chlorose, affectionne les terres argilo-calcaires, riches, assez profondes bien exposées et bien aérées. Sensible à la coulure, au mildiou, à l'oïdium et à la pourriture grise.
A maturité, de 1ère époque moyenne, ses raisins résistent mal aux pluies et aux mauvais temps.

- Clone agréé : un seul, le 59. Autres cépages et autres clones agréés, cliquez ici !

- Type de vin/Arômes : fait partie de l'encépagement des appellations Alsace et Muscat d'Alsace. Le Muscat Ottonel possède un bon potentiel en sucre et permet d'élaborer aussi bien des vins secs moyennement riches en alcool et en acidité que liquoreux et aromatiques.
Arômes de fleurs des champs, miel, pain grillé, résine, ... .

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
060613