le Négret castrais


- Identification/Origine : cépage anciennement cultivé dans le sud-ouest que l'on rencontrait beaucoup plus dans la région de Castres (Tarn) et quelque peu dans la Vallée de la Garonne. Aujourd'hui, le Négret castrais n'est pratiquement plus multiplié et donc en voie de disparition.
D'après des analyses génétiques publiées, il est issu d'un croisement naturel entre le
mauzac blanc et le morrastel. Plus d'infos sur d'autres parentés, cliquez ici !

- Synonymie : mauzac noir, mozac noir, mauiac, bouysselou à Fronton (haute Garonne)

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

Passez sur le bourgeonnement et sur la feuille pour découvrir d'autres images.
Clichés réalisés dans le
Conservatoire des cépages du V’innopôle sud-ouest à Peyrole (Tarn).


- Description : grappes moyennes, coniques, courtes et quelquefois ailées, compactes, pédoncules moyens forts avec une partie lignifiée; baies moyennes, sphériques, peau pruinée généralement de couleur noire non soutenue à noir bleuté et foncé à pleine maturité.
Présence régulière d'une dent dans le sinus pétiolaire ce dernier étant très souvent fermé et à bords superposés.

- Aptitudes de production : débourrement tardif. Maturité 3ème époque.
Vigoureux et productif à tailler court de préférence. Affectionne particulièrement les terres argilo-calcaires ou calcaires. Moyennement sensible à l'oïdium et au mildiou.

- Type de vin/Arômes : donne un vin rouge peu coloré, très peu tannique et pauvre en alcool.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
170114