l' Ohanès


- Identification/Origine : cette variété est connue en Espagne, au Portugal, en Italie, en Grèce, au Maroc, en Afrique du sud, aux Etats unis (Californie), en Argentine, au Chili, ... .
En France, elle est peu cultivée du fait très certainement de sa maturité tardive.

- Synonymie : oanez ou ohanez, uva de Almeria, uva del barco, santa paula à ne pas confondre avec le
cornichon blanc, khaen, grumer negro, valenci ou valensi n'ayant toutefois aucun lien de parenté avec le valensi noir (pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

Passez sur le bourgeonnement, sur la feuille et sur les grappes pour découvrir d'autres images.
Photographies prises dans la collection de Montpellier SupAgro-I.H.E.V. (Hérault).


- Description : grappes moyennes courtes, coniques, ailées, plus ou moins lâches, avec des grains parfois millerandés; baies moyennes à grosses, suivant le cas sphéroïdes ellipsoïdes cylindroïdes ou troncovoïdes, peau épaisse et dure de couleur vert clair à jaune doré, pulpe charnue ferme juteuse quelquefois de couleur rose à saveur neutre.
Présence quelquefois d'une dent dans le sinus pétiolaire (voir ci-dessus photographie de la feuille).

- Aptitudes de production : à noter que les fleurs de l' Ohanès sont femelles d'où l'intérêt de planter tout à côté une autre variété pollinisatrice. Moyennement vigoureux et fertilité faible, dans la plupart des cas il est conduit en tonnelles. Plus ou moins résistant au mildiou, plus sensible à l'oïdium et à la pourriture grise. Craint quelque peu le vent. Maturité quatrième époque tardive, sa conservation sur souches est bonne.

- Raisin de table : résiste assez bien au transport ceci très certainement en raison de la peau épaisse de ses raisins.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
060813