l' Olivette noire

- Identification/Origine : on ne connaît pas précisément l'origine exacte de cette variété qui n'a d'ailleurs aucun lien de parenté avec l' olivette blanche.
Aujourd'hui, il est très difficile de trouver de l' Olivette noire chez les pépiniéristes viticoles car sa multiplication est quasiment nulle, inscrite toutefois au Catalogue officiel des variétés de raisin de table
liste A1. Reste la possibilité de la greffer soi-même à condition de récupérer des greffons présentant un état sanitaire satisfaisant ce qui n'est pas toujours le cas.

- Synonymie : teta de negra, malakoff, dedo de Dama au Portugal, cornichon par erreur
(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).
Passez sur le bourgeonnement, sur la feuille et sur les grappes pour découvrir d'autres images.

- Description : grappes moyennes à grandes, tronconiques longues, plus ou moins lâches, quelquefois ailées, pédoncules longs souples restant verts; baies moyennes à grosses, de forme oblongue rappelant une olive pointue, d'un beau noir violacé à noir foncé à pleine maturité (existerait en rose mais quasiment introuvable), peau épaisse présentant une pruine abondante peu résistante, pulpe charnue ferme croquante à saveur simple, pédicelles longs. La défeuillaison est tardive.

- Aptitudes de production : débourrement tardif,
8 à 10 jours après celui du chasselas.
Port horizontal, production moyenne et très irrégulière. Il faut de préférence la palisser et la conduire en taille longue ce qui oblige à la greffer sur un porte-greffe puissant. Sensible au mildiou, aux froids hivernaux et à l'excoriose. Résiste bien aux vers de la grappe et à la pourriture grise, les deux étant d'ailleurs liés. Maturité 4ème époque, elle doit donc être plantée essentiellement dans le midi de la France pour atteindre une maturité satisfaisante.

- Clone agréé : un seul, le
1138. Autres cépages et autres clones agréés, cliquez ici !

- Raisin de table :
variété essentiellement utilisée comme raisin de table. Ce-sont pratiquement les derniers raisins arrivant à maturité. De plus, ils se conservent assez bien ce qui fait que l'on peut les déguster quelquefois jusqu'en novembre voire décembre selon les années. L' Olivette noire se prête bien à la conservation de ses raisins dans l'eau de vie.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
140813