la Perle de Csaba


- Identification/Origine : son origine serait hongroise car Adolf Stark, viticulteur à Bekescsaba (Hongrie), l'aurait créée en 1904. D'après les analyses génétiques, elle est issue d'un croisement entre la madeleine angevine et le muscat fleur d'oranger. La Perle de Csaba a permis d'obtenir quelques croisements (la Perle de Csaba rouge en est un exemple), le but étant toujours d'essayer de rechercher de nouvelles variétés à maturité précoce.
Aujourd'hui, on ne la trouve que dans les jardins d'agrément, intéressante uniquement pour sa grande précocité. Ses nombreux défauts font qu'elle est quasiment en voie de disparition, inscrite cependant au Catalogue officiel des variétés de vigne
liste A1.

- Synonymie : raisin perle, czabah, cabanska ou cabanské

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).
Passez sur le bourgeonnement et sur la feuille pour découvrir d'autres images.
Photographies prises au
Domaine expérimental La TAPY à Serres-Carpentras (Vaucluse).

- Description : grappes petites à moyennes parfois courtes, boudinées, cylindro-coniques, plus ou moins compactes, quelquefois ailées, pédoncules longs et forts; baies moyennes 15 mm, sphériques, peau fine ou moyennement épaissse de couleur blanc jaunâtre, pulpe juteuse à saveur agréable faiblement muscatée.

- Aptitudes de production :
débourrement précoce. Maturité précoce.
Port demi-érigé à horizontal, c'est une variété peu vigoureuse et moyennement productive. Elle est sensible à l'oïdium, à l'érinose et craint les froids hibernaux.

- Clone agréé : un seul, le
1 121. Autres cépages et autres clones agréés, cliquez ici !

- Raisin de table : ses baies s'égrenent facilement à la cueillette avec des pellicules peu résistantes aux manipulations. De plus, la Perle de Csaba est très vite attaquée par les hyménoptères et les oiseaux.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
230513