site internet www.lescepages.fr

le petit Verdot


- Identification/Origine : originaire très certainement de la région bordelaise, on sait aujourd'hui grâce à des analyses génétiques que son père est le tressot noir. On peut rencontrer le petit Verdot en Bulgarie, en Espagne, au Portugal, à Malte, en Italie, ... inscrit au Catalogue officiel des variétés de vigne de raisins de cuve liste A1.

- Synonymie : verdau, héran ou herrant, lambrusquet dans les Pyrénées, acheri moyeta, carmelin en Dordogne, ... (pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).


Passez sur le bourgeonnement ou sur la feuille pour découvrir d'autres images.

- Description : grappes petites à moyennes, cylindriques, assez compactes, quelquefois ailées, pédoncules moyens avec une partie lignifiée; baies petites, sphériques, peau d'un beau noir bleuté assez résistante.

- Aptitudes de production : débourrement moyen, une semaine environ après le chasselas.
Vigoureux, fertile, son port est très retombant : en début de végétation ses rameaux poussent horizontalement et deviennent ainsi très sensibles au vent. Il est également sensible à l'oïdium, aux acariens, aux vers de la grappe et à l'excoriose. Il redoute la sécheresse d'où le risque, avec certains sols, d'être rapidement affaibli par les stress hydriques. Le petit Verdot se montre quelque peu résistant au mildiou et à la pourriture grise. Il doit être implanté en sols suffisamment profonds et palissé. Maturité 2ème époque.

- Clones agréés : deux au total, les 400 et 1058. Consulter par cépage la liste des autres clones agréés, cliquez ici !

- Type de vin/Arômes : fait partie de l'encépagement d'un grand nombre d'appellations bordelaises comme Graves, Graves de Vayres, haut Médoc, Listrac-Médoc, Margaux, Médoc, Moulis, Pauillac, Pessac-Léognan, Premières Côtes de Bordeaux, Saint Estèphe, Saint Julien, ... .
Il est classé recommandé dans les départements des Bouches du Rhône, de la Dordogne, de la Gironde, du Lot et Garonne, des Pyrénées, ... et en Languedoc-Roussillon.
Donne des vins tanniques avec des hautes concentrations en anthocyanes, charpentés, de couleur vive assez foncée, avec des degrés alcooliques très honorables, de bonne garde - son taux d'acidité totale est souvent élévé -, très longs à développer leur bouquet. Ils seront très utiles dans les assemblages de vins - même en faible pourcentage 5 à 10% - provenant d'autres cépages.
Arômes de banane pour un vin jeune, cerise noire, fleurs, fruits rouges (framboise, ...), lilas, menthol, notes épicées, prune, réglisse, sauge, violette pour un vin un peu plus âgé, zan, ... .

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
050517