le Queen


- Identification/Origine : croisement intraspécifique obtenu en 1954 aux Etats unis par le Professeur Harold P. Olmo de l'Université de Davis (Californie) en croisant le muscat de Hambourg par la sultanine.

- Synonymie : red queen, california
A3-94, kvin (pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

Photographies prises au Domaine expérimental La TAPY à Serres-Carpentras (Vaucluse).

- Description : grappes grandes, coniques ou tronconiques, ailées, rameuses, plus ou moins lâches, pédoncules de taille et force moyennes avec une partie lignifiée; baies moyennes à grosses, ovales ou de forme elliptique courte, peau épaisse et ferme allant du rose violacé au noir violacé vif ou noir vineux à pleine maturité, pruine présente non persistante, pulpe charnue juteuse sucrée à saveur simple agréable légèrement aromatique avec quelquefois présence de nombreux pépins plus ou moins lignifiés. Le pourtour et une partie de la feuille rougissent à l'automne.

- Aptitudes de production : débourrement moyen. Maturité 3ème époque tardive.
Le Queen est vigoureux. Il est sensible à l'excoriose, aux températures élevées et prolongées, au stress hydrique et également à l'inverse à une pluviométrie trop importante. La coloration de ses baies est parfois difficile, dans tous les cas il faudra utiliser une lumière indirecte et éviter donc les expositions directes au soleil.

 - Raisin de Table : cette variété est très peu connue en France peut être en raison de sa maturité très tardive.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
070813