la Rousse


- Identification/Origine : serait originaire de la Vallée du Gier située au sud-ouest de Lyon, on ne la rencontre d'ailleurs que dans cette région, comme le mornen avec qui elle a été longtemps associée. Disparue du vignoble depuis fort longtemps, elle est actuellement en cours de reconnaissance grâce à l'association pour la restauration et le développement du vignoble des Coteaux du Gier (A.R.D.V.C.G), quelques pieds de vigne subsistent encore en mélange à l'intérieur de très vieilles parcelles.

- Synonymie : roussette. A noter que ce synonyme est également utilisé pour désigner nombreux autres cépages y compris la
roussanne de Savoie qui est toutefois très différente de la Rousse
(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

feuille de la Rousse feuille de la Rousse grappe de la Rousse grappes de la Rousse

Passez sur la grappe placée à droite pour découvrir une autre image de Viala et Vermorel.
Photographies prises dans la collection de l'association pour la restauration et le développement du vignoble des Coteaux du GIER à Tartaras-42800. Pour visiter son site internet,
cliquez ici !


- Description : grappes assez grosses, pyramidales, ailées, assez longues et larges, compactes, pédoncules moyens forts avec une partie lignifiée; baies moyennes, sphériques ou légèrement ovoïdes, peau épaisse résistante d'un vert clair prenant une teinte jaune roussâtre à complète maturité, chair ferme juteuse à saveur sucrée neutre et fine.
Pétioles légèrement teintés en rouge vineux et dessous des feuilles quasiment glabres. A l'automne, le feuillage prend une teinte jaune très caractéristique.

- Aptitudes de production : débourrement tardif. Affectionne plus particulièrement les sols secs et peu profonds. Son affinité avec les différents porte-greffes est donnée comme difficile, en particulier avec le riparia, ce qui pourrait expliquer en partie sa disparition après la crise phylloxérique. C'est un cépage vigoureux, assez fertile, sensible au mildiou et à l'oïdium.
Maturité 2ème époque.

- Type de vin : en Vallée du Gier, la Rousse produisait d'excellents pétillants de raisin.
Nous manquons de témoignages concernant sa vinification seule (son vin serait de bonne qualité) car elle était très souvent associée à d'autres cépages comme le
mornen déjà cité.

page précédente

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante page suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation