site internet www.lescepages.fr

le Saint Pierre doré


- Identification/Origine : cépage autochtone du département de l'Allier dans le centre de la France, résultat d'un croisement naturel intraspécifique entre le gouais blanc et la sauvignonasse.
Aujourd'hui, le Saint Pierre doré est en voie de disparition, inscrit toutefois au Catalogue officiel des variétés de vigne de raisins de cuve
liste A1.

- Synonymie : roussellou, épinette, cerceau, ... (pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).


Passez sur le bourgeonnement et sur la feuille pour découvrir d'autres images.
Clichés réalisés dans le
Conservatoire des cépages du V’innopôle sud-ouest à Peyrole (Tarn), celui de la grappe placée à droite à l' ENTAV.


- Description : grappes moyennes à sur-moyennes, cylindriques, quelquefois ailées, compactes, pédoncules longs pas ou peu lignifiés; baies moyennes, sphériques, peau de couleur blanc vert à jaune doré voire bronzé à pleine maturité, pulpe molle et juteuse. Pédicelles courts et forts.

- Aptitudes de production : débourrement tardif. Maturité 1ère époque.
Port semi-érigé à horizontal, vigoureux et fertile, il faut le conduire en taille longue modérée et le palisser de préférence. Plus ou moins sensible au mildiou, à l'oïdium et à l'anthracnose, un peu plus résistant à la pourriture grise.

- Type de vin : fait partie de l'encépagement de l'appellation Vins d'Estaing sous le nom de roussellou. Donne un vin commun , généralement à faible degré et assez acide. Il pourrait servir comme vin de base pour produire des vins effervescents.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
070514