le Tannat meunier


- Identification/Origine : cépage rencontré dans le sud-ouest de la France. Il s'agit d'une mutation naturelle du tannat, sa ressemblance est donc normale et seul son duvet très blanc le différencie. Il n'est pratiquement pas multiplié ... autre exemple d'une telle mutation, le meunier ou pinot meunier.

- Synonymie : aucun synonyme à ce jour (pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

Passez sur le bourgeonnement et sur la feuille pour découvrir d'autres images.
Clichés réalisés dans le Conservatoire des cépages du V’innopôle sud-ouest à Peyrole (Tarn).

- Description : grappes moyennes à grandes, cylindriques, avec deux ailerons, compactes, pédoncules longs; baies petites à moyennes, sphériques ou légèrement ovoïdes par pression, peau mince rouge violacé très foncé à noir bleuté riche en matière colorante, chair juteuse au goût herbacé un peu astringente.

- Aptitudes de production : débourrement moyen. Maturité 3ème époque hâtive.
Très vigoureux et productif, se conduit bien en taille longue. Sensible aux acariens, aux cicadelles et quelque peu à la pourriture grise.

- Type de vin/Arômes : donne un vin rouge puissant, charpenté, riche en alcool, coloré, tannique, nerveux, quelque peu astringent demandant un vieillissement de plusieurs années pour être consommable. Arômes de framboise, mûre de ronce, ... .

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
270513