site internet www.lescepages.fr

l' Alvina


- Identification/Origine : croisement intraspécifique obtenu entre l' Alphonse Lavallée et la sultanine blanche, inscrite en 1990 au Catalogue officiel des variétés de raisins de table liste A1.

- Synonymie : on ne lui connaît pas pour le moment de synonymes
(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).
Passez sur le bourgeonnement et sur la feuille pour découvrir d'autres images.
Photographies prises au Domaine expérimental La TAPY à Serres-Carpentras (Vaucluse).

- Description : grappes grandes à très grandes, allongées, rameuses, plus ou moins compactes, portant assez souvent un à deux ailerons leur donnant une forme pyramidale caractéristique, pédoncules moyens forts et en partie lignifiés; baies petites à moyennes, de forme elliptique courte, peau peu épaisse d'un beau noir bleuté et très pruinée, pulpe croquante juteuse sucrée agréable à saveur neutre, apyrènes avec quelquefois des pépins mous et peu perceptibles.

- Aptitudes de production : débourrement tardif. Cépage vigoureux, productif., au port semi-érigé à horizontal, à tailler long de préférence et à palisser. Peu sensible au millerandage, à la coulure et à la pourriture grise. Maturité 2ème époque tardive, deux semaines après le
muscat de Hambourg et après l' Alphonse Lavallée.

- Clone agréé : un seul, le
968. Autres cépages et autres clones agréés, cliquez ici !

- Raisin de Table :
à noter que la coloration de ses baies, assez hétérogène, peut s'étaler sur trois semaines voire plus. L' Alvina supporte assez bien le transport et se conserve bien.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
040215