site internet www.lescepages.fr

le Beaunoir


- Identification/Origine : très ancien cépage de la Vallée de l'Ource, du département de l'Aube et de l'arrondissement de Châtillon sur Seine en Côte d'or. Il est issu d'un croisement intraspécifique naturel entre le pinot noir et le gouais blanc. Totalement inconnu dans les autres régions viticoles françaises et aujourd'hui quasiment absent du vignoble, le Beaunoir est en très nette voie de disparition.

- Synonymie : beaunoire, mourillon, pinot d'Orléans ou d'Aï, cep gris, co gris, seau gris, sogris, ... toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).


- Description : grappes petites, cylindriques, très compactes, rarement ailées, pédoncules forts de grosseur et de longueur moyennes avec à leur base une partie lignifiée; baies moyennes, fermes, sphériques ou légèrement ellipsoïdes, peau peu pruinée mince souple élastique et résistante d'une belle couleur noir bleuté. Pulpe verdâtre très juteuse
Le feuillage rougit entièrement à l'automme et ses rameaux ont une couleur caractéristique gris pâle d'où son synonyme "cep gris".

- Aptitudes de production : débourrement tardif. Affectionne les terres riches bien exposées se réchauffant rapidement, argilo-calcaires, plutôt fraîches car il craint quelque peu les situations sèches. Il n'est pas également très résistant aux grands froids hivernaux. Rustique, fertile, productif, régulier et assez vigoureux on le taillera court de préférence en sachant qu'il s'épuise assez rapidement si on le fait trop produire surtout les premières années. Sensible à l'échamplure et pendant la floraison n'apprécie guère des pluies prolongées car alors sensible plus que d'autres à la coulure. Moyennement résistant au mildiou et à l'oïdium, résiste un peu mieux à la pourriture grise. Maturité 2ème époque hâtive.

- Type de vin : donne un vin fruité, léger, peu coloré, généralement faible en alcool, avec une bonne acidité et agréable à boire. Il fut un temps était très régulièrement "mélangé" au gamay noir..

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante
© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
131118