le Chenanson


- Identification/Origine : croisement intraspéficique, obtenu en 1958, entre le grenache noir et le jurançon noir, inscrit depuis 1978 au Catalogue officiel des variétés de vigne de cuve liste A1.

- Synonymie : I.N.R.A. 1509-149. On ne lui connaît pas pour le moment d'autres synonymes
(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).
Passez sur le bourgeonnement et sur la feuille pour découvrir d'autres images.
Photographies prises au Jardin de Bacchus à Pouzols-Minervois-11120.

- Description : grappes moyennes, plutôt coniques, ailées, plus ou moins lâches; baies petites à moyennes, sphériques, peau pruinée d'une belle couleur noir bleuté.
A noter que son feuillage ressemble quelque peu au
jurançon noir son père.

- Aptitudes de production : débourrement précoce, pratiquement comme le
chasselas.
Affectionne particulièrement les sols secs et chauds. Fertile et productif, il faut éviter de trop le faire produire les premières années et si possible de le greffer su
SO4. On peut le conduire en gobelet à tailler court de préférence. Il est sensible au mildiou, à la brunissure, au déssèchement de la rafle, en revanche moins sensible à la pourriture grise. Maturité 2ème époque tardive.

- Clone agréé : un seul, le
602. Autres cépages et autres clones agréés, cliquez ici !

- Type de vin : donne un vin coloré, souple, fruité, généreux, assez typé. Le Chenanson se prête bien à la production de vins primeurs. Avec une vinification appropriée, il est très apte à produire de très bons vins de garde.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
090414