le Grolleau


- Identification/origine : son origine n'est pas très ancienne puisque ce cépage fut signalé pour la première fois en 1810 en Charente. A noter qu'il n'est cultivé qu'en France quasiment inconnu à l'étranger. Il est inscrit au Catalogue officiel des variétés de vigne liste A1.
D'après les analyses génétiques publiées, il s'agit très probablement d'un descendant du gouais.

- Synonymie : groslot, gamay de Châtillon à Savennières (Maine et Loire), pineau de Saumur

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).
Passez sur les photographies pour découvrir d'autres images.

- Description : grappes moyennes, cylindriques ou cylindro-coniques, parfois ailées, compactes, pédoncules assez longs et un peu grêles; baies moyennes, globuleuses, peau mince assez résistante d'un beau noir bleuté (existe aussi en blanc et en gris ci-dessus nos photographies), chair peu ferme bien sucrée agréable à saveur simple et à jus abondant, pédicelles assez longs un peu grêles de couleur rouge à maturité. Le feuillage du Grolleau noir rougit partiellement à l'automne.

- Aptitudes de production : débourrement précoce. Maturité deuxième époque moyenne.
Dans les cas de gelées printanières assure toutefois une production convenable. Vigoureux et fertile, son port est semi-érigé et ses rameaux sont sensibles au vent. Productif, il s'épuise rapidement si sa production n'est pas contrôlée dès son plus jeune âge, à tailler court de préférence. Sensible à l'excoriose, au stress hydrique, à la brunissure, à la pourriture pédonculaire, moyennement résistant au mildiou.

- Clones agréés : 3 pour le gris et 5 pour le noir. Autres cépages et clones agréés,
cliquez ici !

- Type de vin/Arôme : fait partie de l'encépagement des appellations Touraine, Rosé de Loire, Rosé d'Anjou, Crémant de Loire, Anjou mousseux, Saumur mousseux, Coteaux du Loir, Touraine-Azay Le Rideau et Rosé d'Anjou, ... .
Permet d'élaborer des vins originaux, très aromatiques, légers, friands et gouleyants, souples, peu alcooliques et peu colorés, meilleurs lorsqu'ils sont vinifiés en rosé ou en gris. En production maîtrisée et assemblés avec le
cabernet franc, donne des vins rouges souples et fruités, le Grolleau permettant entre autres d'arrondir les tanins quelquefois acerbes du cabernet franc.
Arômes de fruits blancs (abricot, pêche, ...), fraise écrasée, framboise, notes épicées (poivre, ...)

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
250713