site internet www.lescepages.fr

le Cabernet franc


- Identification /Origine : un des cépages les plus anciens cultivés en Gironde (1er siècle après J.C.). Il a probablement été choisi ou sélectionné empiriquement dans du matériel végétal originaire du versant nord des Pyrénées (Navarre espagnole ou Guipuzkoa) zone du très ancien vignoble de Txakoli. Il est inscrit au Catalogue officiel des variétés de vigne de raisins de cuve liste A1.
A noter que deux autres cépages, aujourd'hui quasiment disparus, lui ressemblent beaucoup à savoir le morenoa ou morinoa et le txakoli noir, ce dernier partageant avec le
Cabernet franc le même synonyme (h)ondarrabi beltza.

- Synonymie : bouchet en Gironde, breton, gros bouchet, bouchy à Madiran et à Tursan, acheria dans les Pyrénées, (h)ondarrabi beltza ou noir de Fontarrabie en Pays basque, noir dur dans la région d'Orléans, véronais ou petit véronais, gros cabernet à tort car ce cépage existe, carmenet, gros carmenet, grosse vidure, ... (pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).


bourgeonnement du Cabernet franc feuille du Cabernet franc grappes du Cabernet franc grappes du Cabernet franc
Photographies prises au Lycée viticole d'Orange (Vaucluse).
Passez sur le bourgeonnement et sur la feuille pour découvrir d'autres images.

- Description : grappes moyennes, cylindro-coniques, plus ou moins compactes, parfois ailées, pédoncules moyens forts plus ou moins lignifiés; baies petites à moyennes, sphériques, peau fine d'un beau noir bleuté recouverte d'une belle pruine, jus sucré un peu astringent

- Aptitudes de production : débourrement moyen, une semaine environ après le
merlot noir.
Port érigé assez facile à conduire et très bon producteur. Affectionne tout particulièrement les terres bien alimentées en eau et bien drainées car il réagit très mal au stress hydrique. Le choix du porte-greffe reste important, ce dernier ayant une influence très nette sur les qualités organoleptiques du vin produit : à éviter le SO4. Plus vigoureux que le
cabernet-sauvignon, il est peu sensible au mildiou, à l'oïdium et à la casse au vent de ses rameaux. Moyennement sensible à l'excoriose, à l'eutypiose, à l'esca, à la pourriture grise et aux acariens, sensible toutefois à l'érinose, aux cicadelles vertes et à la carence magnésienne.
Maturité 2ème époque tardive, 8 à 10 jours avant le
cabernet-sauvignon.

- Clones agréés : 28 au total, à éviter les
312, 326 et 331 porteurs d'enroulement (réf. : Chambres d'agriculture du Languedoc-Roussillon). Les clones 1166 et 1167 ont des grappes plus petites, moins compactes et une production moindre. Autres cépages et autres clones agréés, cliquez ici !

- Type de vins/Arômes : fait partie de l'encépagement des appellations Médoc, Graves, Saint Emilion, Bergerac, Pécharmant, Côtes de Duras, Buzet, Madiran, Irouléguy, Béarn, Côtes du Marmandais, Côtes du Brulhois, Bourgueil, Saint Nicolas de Bourgueil, Chinon, Saumur, Saumur-Champigny, Touraine, Coteaux du Loir, Anjou, Rosé de Loire, Rosé d'Anjou, Cabernet d'Anjou, Cabernet de Saumur, Orléans-Cléry, Cheverny, Coteaux du Vendômois, Coteaux d'Ancenis, Vins du Thouarsais, haut Poitou, Malepère, Cabardès, Limoux ... et Vins de Pays.
Donne un vin de qualité, très structuré, parfumé, moins coloré que celui obtenu avec du
cabernet-sauvignon et moins riche en tannins permettant ainsi un vieillissement plus rapide.
Arômes de cacao, cassis(quelquefois mêlés à des notes végétales de bois de ronce), coing, épices, feuille de lierre, fougère, fraise, framboise, fruits très mûrs, notes mentholées, poivre sec, poivron vert, sous bois, tabac, violette, ... .

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
300618