site internet www.lescepages.fr

le gros Cabernet


- Identification/Origine : cépage très anciennement cultivé dans la région bordelaise d'où il est originaire. Il est issu d'un croisement naturel intraspécifique entre le fer et le txakoli noir, reste toutefois à confirmer d'autant que ce dernier porte le même synonyme (h)ondarrabi beltza attribué également au cabernet franc. D'après des analyses génétiques réalisées à Montpellier (Hérault), le gros Cabernet est la mère de la/le carmenère.
Quasiment inconnu dans les autres régions viticoles françaises, aujourd'hui le
gros Cabernet n'est plus replanté et il est donc en nette voie de disparition. On peut quelquefois le rencontrer en souches isolées à l'intérieur de très vieilles vignes, en Allemagne, dans le sud de l'Australie, désormais le retrouver dans des conservatoires viticoles du sud-ouest de la France, ... .

- Synonymie : (h)ondarrabi beltza, doute cependant car le txakoli noir et le cabernet franc ont également ce synonyme... (pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).


Passez sur le bourgeonnement et sur la feuille pour découvrir d'autres images.
Les photos proviennent du site internet de
Vitis International Variety Catalogue (v.i.v.c).


- Description : grappes petites à moyennes, cylindriques, compactes, avec quelquefois une petite aile assez bien formée, pédoncules généralement assez courts de grosseur moyenne en partie lignifiés; baies plutôt petites irrégulières, sphériques, peau mince mais ferme d'un beau noir bleuté recouverte d'une belle pruine. Les jeunes vrilles sont assez grandes de couleur rouge "sale". Les feuilles, très souvent quinquelobées avec des sinus latéraux peu profonds, rougissent très légèrement à l'automne en leurs extrémités voire quelquefois en leurs parties supérieures.

- Aptitudes de production : débourrement moyen. Maturité 2ème époque tardive.
Port semi-érigé, assez facile à cultiver et petit producteur. Affectionne tout particulièrement les terres profondes bien alimentées en eau et bien drainées car il réagit très mal au stress hydrique. Plutôt vigoureux à conduire de préférence sur fils de fer. Sensible à la carence magnésienne, à l'érinose, aux cicadelles vertes, à la pourriture grise, moyennement sensible aux acariens, à l'excoriose, à l'eutypiose, au mildiou et à l'oïdium.

- Type de vin/Arômes : donne un vin très tannique, de couleur et degré alcoolique comparables à ceux du
cabernet franc, avec toutefois un peu plus d'astringence au début, ce qui le destine à l'associer beaucoup plus à d'autres cépages aux vins plus souples. Arômes de arbres à noyaux, épices, fraise, framboise, tabac, ... .

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
160718