le Guillemot


- Identification/Origine : très certainement du Béarn. Il ne faut pas le confondre avec le blancard - ou palougue - car ils ont tous les deux un même synonyme coer de baco.
D'après des analyses génétiques publiées, il est issu d'un croisement naturel entre le
manseng noir et le verjus. Plus d'infos sur d'autres parentés, cliquez ici !
Le Guillemot n'est pratiquement plus présent au vignoble et donc en voie de disparition.

- Synonymie : coé de baque, coué de bacho, coer de baco, gouboil, bougaou, mouréjalès

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).
Passez sur le bourgeonnement et sur la feuille pour découvrir d'autres images.
Clichés réalisés dans le
Conservatoire des cépages du V’innopôle sud-ouest à Peyrole (Tarn).

- Description : grappes moyennes, cylindriques, ailées, compactes; baies moyennes à grosses, ovoïdes, jaune doré à pleine maturité.

- Aptitudes de production : le Guillemot est un cépage vigoureux et fertile. Maturité 2ème époque tardive.

- Type de vin et arômes : donne un vin très commun et très acide.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
120114