le Liliorila


- Identification/Origine : croisement intraspécifique obtenu en 1956 entre le baroque blanc et le chardonnay. Ce cépage a été inscrit en 1974 au Catalogue des variétés de vigne liste A1 et il est surtout présent dans les départements viticoles du sud-ouest atlantique.

- Synonymie : pas de synonyme pour le moment (toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

Passez sur le bourgeonnement et sur la feuille pour découvrir d'autres images.
Clichés réalisés dans le Conservatoire des cépages du V’innopôle sud-ouest à Peyrole (Tarn) sauf pour la grappe placée à droite prise à l'
E.N.T.A.V..


- Description : grappes petites à moyennes, tronconiques courtes, plus ou moins compactes, quelquefois ailées, pédoncules moyens avec une partie lignifiée; baies petites, sphériques, jaune doré, peau pruinée régulièrement, chair parfumée.

- Aptitudes de production : débourrement moyen, quelques jours seulement après le
chasselas.
Sa vigueur est moyenne, son port est dressé et ses rameaux herbacés sont assez durs. Il est fertile avec une production moyenne et régulière. Sa sensibilité à la pourriture grise n'est pas toujours très bonne. Maturité 1ère époque moyenne.

- Clone agréé : un seul, le
734. Autres cépages et autres clones agréés, cliquez ici !

- Type de vin : donne un vin riche en alcool, fruité, avec une acidité généralement faible, aromatique, puissant, assez gras. Le Liliorila est tout à fait apte à produire des vins liquoreux.
Arôme de miel, ... .

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
050613