le Lival


- Identification/Origine : variété intraspécifique obtenue en 1956 en croisant l' Alphonse Lavallée par le lignan blanc, inscrite au Catalogue officiel des variétés de raisin de table et de cuve (double fin) liste A1.

- Synonymie : pas de synonyme pour le moment (toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

Passez sur le bourgeonnement et sur la feuille pour découvrir d'autres images.


- Description : grappes moyennes à grosses, courtes, plus ou moins compactes, pédoncules moyens peu lignifiés; baies moyennes, de forme arrondie ou elliptique courte, peau moyennement épaisse moyennement ferme d'un beau noir bleuté et régulièrement colorée, pulpe moyennement ferme très juteuse à saveur simple.
Le point pétiolaire et le début des nervures de la feuille sont de couleur rouge, le sinus pétiolaire est généralement à base dégarnie.

- Aptitudes de production : débourrement moyen, une semaine environ après le
chasselas. Productif, très vigoureux avec un port plus ou moins couché à conduire de préférence sur fils de fer et lui appliquer une taille longue. Sensible à l'excoriose, à l'oïdium, au mildiou et aux acariens, peu atteint par la pourriture grise. Très peu sensible au millerandage et à l'éclatement des baies.
Maturité première époque moyenne, une quinzaine de jours avant l'
Alphonse Lavallée.

- Clone agréé : un seul, le 501. Autres cépages et autres clones agréés, cliquez ici !

- Raisin de table : le Lival est apprécié pour la régularité de la taille de ses baies et l'homogénéité de leur coloration. Il présente un bonne aptitude à la conservation et au transport.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
130813