site internet www.lescepages.fr

la Madeleine-Sylvaner


- Identification/Origine : d'origine inconnue, il s'agit pourtant d'un vitis vinifera très anciennement cultivé et utilisé aussi bien comme raisin de table que comme raisin de cuve. Il ressemble quelque peu à la madeleine angevine et n'a aucun lien de parenté avec le sylvaner.
On peut le rencontrer aux Etats unis, en Angleterre, au Canada, en Allemagne, en Suisse, ... quasiment inconnu en France.

- Synonymie : madelaine-sylvaner, madeleine-silvaner, ...

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).
Passez sur la feuille pour découvrir une autre image.
Photographies prises par Denis Patry (Québec-Canada). Pour visiter son site internet,
cliquez ici !

- Description : grappes petites à moyennes, cylindro-coniques, quelquefois ailées, plus ou moins lâches, pédoncules longs pas ou peu lignifiés; baies moyennes, sphériques, peau vert jaune à jaune doré à pleine maturité, pulpe juteuse. Le début des nervures et le point pétiolaire sont de couleur rouge. Le dessous de la feuille est glabre.

- Aptitudes de production : ce cépage, assez rustique, présente un cycle phénologique court.
Son débourrement est tardif, il est vigoureux, fertile avec une production régulière, à tailler mi-long de préférence. Résiste bien aux froids hivernaux, à l'oïdium et au mildiou, un peu moins à la pourriture grise. A noter qu'il attire les guêpes et les oiseaux. Maturité précoce, avant la
perle de Csaba et la madeleine angevine. Il ne faudra pas le vendanger trop tard car il perd ses arômes originaux.

- Type de vin/Raisins de table : donne un vin léger, aromatique, délicat, avec beaucoup de gras, manquant quelquefois d'acidité mais, pour palier à cet inconvénient il n'est jamais vinifié seul.
Arômes de fruits blancs, miel, notes florales, légères notes muscatées, ... .

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
020714