site internet www.lescepages.fr

le Mayorquin


- Identification/Origine : cépage très anciennement cultivé en Algérie et en Espagne sans que l'on puisse dire très précisément son véritable pays d'origine. Il est issu d'un croisement intraspécifique naturel entre un cépage inconnu et l' heben. On ne le confondra pas avec le listan avec qui il partage un synonyme écrit de diverses façons, farana, farhana ou far(r)anah.
On peut rencontrer le Mayorquin en Espagne, en Italie, au Portugal, en Algérie, en Tunisie, au Maroc, ... en France il est très peu planté, très certainement en voie de disparition, inscrit toutefois au Catalogue officiel des variétés de vigne de raisins de cuve
liste A. Suivant le pays, il est cultivé comme raisin de table et on y produit également d'excellents raisins secs.

- Synonymie : mayorquin, mayorquen, mayorcain, espagnol ou spagnol, plant de Marseille, damas blanc, farana, farhana, far(r)anah, bormenc, damaschino en Italie, planta fina de Pedralba en Espagne, alicante branco et boal de alicante au Portugal, ...

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

Passez sur la feuille et sur la grappe placée à droite pour découvrir d'autres images.


- Description : grappes moyennes à grandes très développées, cylindo-coniques, très ramifiées avec des rafles également très développées, fortement ailées, quelquefois lâches, pédoncules longs forts comme aplatis très gros vers les insertions pas ou peu lignifiés; baies moyennes irrégulières - les grosses voire très grosses n'ont généralement pas de pépins -, rondes ou très légèrement oblongs, peau peu consistante pruinée fine résistante blanc verdâtre à jaune clair devenant roux doré à pleine maturité tendant à brunir pour les parties trop longtemps exposées au soleil, chair ferme peu juteuse sans saveur spéciale marquée. Les pétioles des feuilles sont longs et forts et les feuilles peuvent présenter une dent dans le sinus pétiolaire.

- Aptitudes de production : débourrement moyen six jours environ après le
chasselas
Affectionne plutôt les terres sèches, sableuses voire même argileuses et il peut être sujet à la coulure dans les terres trop riches et humides. Port semi-érigé, très vigoureux, fertile et productif, à tailler court de préférence. Sensible au mildiou, à l'oïdium, à la pourriture grise, à l'anthracnose, ... . Maturité 3ème époque hâtive.

- Clone agréé : un seul, le
1 119. Autres cépages et autres clones agréés, cliquez ici !

- Type de vin/Raisin de table : fait partie de l'encépagement de l'appellation Bellet (Alpes maritimes). Donne un vin léger, neutre et assez moyen. En Afrique du nord, en Espagne, au Portugal, ... le Mayorquin est consommé frais comme raisin de table et on y produit aussi d'excellents raisins secs.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation