le Merlot blanc


- Identification/Origine : d'après des dernières analyses génétiques réalisées à Montpellier (Hérault), ce cépage est issu d'un croisement entre la folle blanche et le merlot noir. Il s'était surtout devéloppé dans le vignoble bordelais et départements voisins mais aujourd'hui, il n'est quasiment plus multiplié inscrit cependant au Catalogue officiel des variétés de vigne liste A1.

- Synonymie :
merlau ou merlaut
(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

Photographies prises au Domaine expérimental tarnais à Peyrole (Tarn) et à l' E.N.T.A.V..
Passez sur la feuille et sur la grappe placée à droite pour découvrir d'autres images.

- Description : grappes moyennes, cylindriques, compactes; pédoncules longs fins pas ou peu lignifiés; baies petites à moyennes, sphériques, peau vert blanchâtre à jaune doré à pleine maturité, chair juteuse.

- Aptitudes de production : débourrement précoce, pratiquement comme le
chasselas.
Port érigé, fertile, production bonne et régulière. Sensible à la pourriture grise et à la sécheresse. Maturité 2ème époque hâtive.

- Clone agréé : un seul, le
1 182. Autres cépages et autres clones agréés, cliquez ici !

- Type de vin : fait partie de l'encépagement de l'appellation Pineau des Charentes.
Donne un vin relativement neutre, de qualité moyenne et peu alcoolique.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
di_250213