la Folle blanche


- Identification/Origine : servait à la production de l'Armagnac et du Cognac laissant aujourd'hui quelque peu la place à l' ugni blanc. D'après les analyses génétiques publiées, la Folle blanche aurait comme ascendant le gouais blanc. Elle est inscrite au Catalogue officiel des variétés de vigne liste A1.

- Synonymie : gros plant en Pays nantais et en Vendée, piquepoul du Gers, grosse chalosse, grosse blanquette, picpouille ou piquepouille, enrageat, picapola, taloche, damery, txori mahatsa, matza zuri, saint émilion à Chypre
(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

Passez sur le bourgeonnement et sur la feuille pour découvrir d'autres images.
Photos prises au Conservatoire/cépages de Tranzault (36) et au Domaine expérimental de Peyrole (81).

- Description : grappes moyennes, compactes, cylindro-coniques, parfois ailées, pédoncules courts et forts; baies sphériques ou légèrement ovoïdes, moyennes, peau d'un blanc verdâtre devenant rosée à pleine maturité, chair juteuse molle et sucrée, pédicelles courts et forts.

- Aptitudes de production : débourrement hâtif. Maturité 2ème époque.
Port dressé, vigoureux et très productif, à tailler court de préférence. Sensible au black-rot, à l'excoriose et à la pourriture grise, craint quelque peu le vent et redoute également les sols carencés en magnésie. Son affinité avec un certain nombre de porte-greffes est difficile en particulier avec le
SO4 et le Fercal.

- Clones agréés : 11 au total, à préférer les 281, 280, 559, 563 et 1131.
Autres cépages et autres clones agréés, cliquez ici !

- Type de vin/Arômes : fait partie de l'encépagement de l'appellation Gros Plant du Pays Nantais
Donne un vin acide, brillant, peu alcoolique, au goût neutre. Les eaux de vie de ce cépage sont très fines, agréables à sentir et à boire, avec bien souvent un parfum et un bouquet exquis.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
040613