le Meslier Saint François


- Identification/Origine : serait originaire du bassin parisien, plus précisément du Gâtinais comprenant les départements du Loiret et de la Seine et Marne. D'après des analyses génétiques publiées, il provient du croisement entre le gouais blanc et le chenin.
Le Meslier Saint François ressemble de beaucoup à l'
arbois avec qui d'ailleurs il partage le synonyme "orbois". Il est inscrit au Catalogue officiel des variétés de vigne liste A1.

- Synonymie : gros meslier, françois blanc, blanc ramé(t), purgarie, pélegarie ou pelgarie, orbois

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).
Passez sur le bourgeonnement et sur la feuille pour découvrir d'autres images.
Clichés réalisés dans le Conservatoire des cépages du V’innopôle sud-ouest à Peyrole (Tarn).

- Description : grappes moyennes, tronconiques, assez compactes; baies moyennes de forme arrondie ou elliptique courte, blanches à jaune doré (existe également en rose), pulpeuses, avec une saveur particulière et sucrée.

- Aptitudes de production : débourre tôt et ses contre-bourgeons sont généralement fertiles.
Productif, sa vigueur est moyenne à faible. Sensible à l'oïdium et à la pourriture acide, moyennement résistant à la pourriture grise, au black-rot et au mildiou. Maturité 2ème époque tardive.

- Type de vin et arômes : fait partie de l'encépagement des appellations Armagnac et Cognac. Donne un vin ordinaire, neutre, frais, parfois riche en alcool. Distillé, il fournit une eau de vie fine, très bouquetée.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
210513