site internet www.lescepages.fr

la Molinara


- Identification/Origine : son origine n'est pas très précise, on la cultive depuis très longtemps en Italie du nord, ... en France elle n'est quasiment pas connue. Il ne faudra pas la confondre avec le cépage espagnol molinera gorda.

- Synonymie : molinara ciara, molinara rada, mulinara, breppon ou brepon, pola, rossanella, rossano, rossara, scavolegno, sola, vespone, ... (pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).


Passez sur la feuille pour découvrir une autre image.
Les photographies proviennent du site internet
http://catalogoviti.politicheagricole.it

notre partenaire attend votre visite, cliquez dessus !

 

- Description : grappes moyennes, cylindro-pyramidales, plus ou moins compactes, avec deux ailes courtes, pédoncules de grosseur et de longueur moyennes peu ou pas lignifiés; baies moyennes irrégulières, sphériques ou légèrement ovoïdes, difficilement détachables de la rafle, peau très cireuse recouverte d'une belle pruine - peu résistante avec le temps - de couleur rouge violacé plus ou moins foncée, pulpe juteuse non colorée au goût simple.

- Aptitudes de production : débourrement moyen. Vigoureux et

très productif surtout si on prend le soin de lui appliquer une taille demi-longue car les premiers bourgeons des rameaux sont peu ou pas fructifères. Sensible certaines années au millerandage. Moyennement résistant à l'oïdium et au mildiou, un peu plus résistant à la pourriture grise.
Maturité troisième époque tardive.


- Type de vin : donne un vin commun, peu alcoolique, présentant très souvent une bonne acidité.
En Italie, on produit le fameux
Amarone - après séchage des raisins sur claies ou sur nattes de paille - en y associant dans la plupart des cas les cépages tels que la corvina, la rondinella, ... .

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
311215