le Muscat bleu

- Identification/Origine : croisement interspécifique, entre le 15-6 Garnier (villard noir ou 18315 Seyve-Villard x Müller-Thurgau) et la perle noire ou 20347 Seyve-Villard (panse de Provence x 12358 Seyve-Villard), obtenu en Suisse dans les années 1930 par un pépinièriste du nom de Garnier. On peut rencontrer le Muscat bleu en Allemagne, en Suisse, en Belgique, ... en France il n'est pratiquement pas connu, inscrit au Catalogue officiel des variétés de vigne liste A2.

- Synonymie : muscat bleu Garnier, muskat, aromato, Garnier 83-2

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).
Passez sur le bourgeonnement pour découvrir une autre image.

- Description : grappes grandes, coniques, ailées, plus ou moins lâches, pédoncules moyens à longs peu ou pas lignifiés; baies moyennes à grosses, ellipsoïdes courtes, peau très pruinée de couleur noir bleuté craquant sous la dent, chair ferme juteuse acidulée parfumée au goût muscaté de couleur mauve voire légèrement bleutée. Le goût de muscat peut plus ou moins disparaître lorsque la maturité des raisins est poussée à l'extrême ou lorsque leur conservation au fruitier est très longue.

- Aptitudes de production : débourrement moyen. Maturité 1ère époque tardive.
Affectionne tout particulièrement les terres profondes et riches, à éviter toutefois de le greffer sur un porte-greffe vigoureux car il est sensible à la coulure. Port semi-érigé, vigueur moyenne ainsi que sa production qui peut être en plus assez irrégulière. Bonne résistance aux froids hivernaux. Sensible au millerandage et au vent à palisser de préférence. Très peu atteint par l'oïdium, plus ou moins par le mildiou et résiste bien à la pourriture grise. Il faudra protéger ses raisins contre les attaques des hyménoptères et des oiseaux.

- Raisin de table : en Belgique, on produit un vin doux fin au fruité remarquable.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
070114