site internet www.lescepages.fr

le Müller-Thurgau


- Identification/Origine : croisement obtenu en Suisse en 1882 par le Professeur Hermann Müller-Thurgau (1850-1927). En 1998, une équipe de chercheurs autrichiens a découvert en procédant à des analyses de génétique moléculaire, que le croisement original n'est pas riesling x sylvaner comme toujours indiqué, mais riesling x madeleine royale.
Son cycle phénélogique court fait qu'il est adapté particulièrement aux zones septentrionales. Dans le Monde, le Müller-Thurgau est cultivé sur plus de
41 000 hectares et c'est en Allemagne où il est le plus répandu. En Suisse, il reste le principal cépage blanc. En France, il est inscrit au Catalogue officiel des variétés de vigne de raisins de cuve liste A1.

- Synonymie : rivaner au Luxembourg et en Allemagne, riesling-sylvaner, rizlingszilvani en Hongrie

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).

Passez sur la feuille et sur les grappes pour découvrir d'autres images.
Photos prises dans la collection de Montpellier SupAgro-I.H.E.V. (Hérault), sauf pour le bourgeonnement pris par
agrimodena.it


- Description : grappes petites à moyennes, cylindriques ou pyramidales, compactes, pédoncules courts à moyens forts très peu lignifiés; baies petites à moyennes, de forme elliptique, peau verte à grisâtre devenant jaune doré et mouchetée à maturité complète, croquantes, pulpe juteuse à saveur simple ou légèrement muscatée.

- Aptitudes de production : débourrement précoce pratiquement identique au
chasselas.
Port semi-érigé, vigoureux et assez productif à tailler court de préférence, le Müller-Thurgau affectionne les sols suffisamment riches. Il est sensible à la chlorose, au mildiou, à l'oïdium, au brenner, au black-rot, aux acariens et très sensible à la pourriture grise. Suivant les années, il craint les gelées d'hiver ses sarments ne s'aoûtant pas toujours très bien en fonction de l'importance de la récolte. Les gelées de printemps sont moins dévastatrices car ses repousses sont fertiles.
Maturité 1ère époque tardive, quelques jours avant le
riesling.

- Clones agréés : 7 au total du 644 au 650. Autres cépages et autres clones agréés, cliquez ici !

- Type de vin et arômes : fait partie de l'encépagement de l'appellation Moselle.
Donne un vin aromatique, assez riche en alcool, avec une faible acidité, souvent lourd, manquant de finesse avec un parfum particulier rappelant un peu le muscat, à consommer jeune.
En Suisse où il est très apprécié, on en fait du jus de raisin.

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
200115