site internet www.lescepages.fr

le Nerello mascalese


- Identification/Origine : très ancien cépage cultivé en Italie, plus précisément dans le nord de la Sicile sur les pentes de l'Etna et en Sardaigne. Son origine serait grecque car signalé en Grèce au VIIème siècle avant J.C. Il est issu d'un croisement naturel intraspécifique entre le sangiovese ou nielluccio et le mantonico bianco. Il ne faudra pas le confondre avec le nerello capuccio et le pignatello nero.
A noter que le Nerello mascalese semble bien être un cépage adapté à l'altitude, cas de la Sicile où il est également planté à raison de 6000 et 9000 pieds à l'hectare. Il est pratiquement inconnu dans les autres pays viticoles cela provenant très certainement de sa maturité qui est assez tardive.

- Synonymie : nirello, etnean, mascalisi ou niuriddu mascalisi, mascali ou mascoli, ...

(pour toute la synonymie des cépages, cliquez ici !).
Passez sur le bourgeonnement, la feuille et la grappe placée à gauche pour découvrir d'autres images.
Photographies provenant du
registro nazionale delle varietà di vite

notre partenaire attend votre visite, cliquez dessus !

 

- Description : grappes moyennes à grandes, cylindriques ou cylindro-coniques, avec des ailes plus ou moins développées, compactes, pédoncules de longueur moyenne pas ou très peu lignifiés; baies moyennes irrégulières - certaines années présence de petits grains verts -, sphériques ou légèrement ellipsoïdes, peau épaisse résistante cireuse pruinée d'un beau noir bleuté, pulpe molle jus de couleur jaune pâle à saveur douce. Le pourtour de la feuille rougit à l'automne.

- Aptitudes de production : débourrement précoce.

Vigoureux et productif, sa production est cependant assez irrégulière mais il faudra le tailler court de préférence. Certaines années peut être sensible à la coulure et au millerandage, à contrario ne semble pas craindre les principales maladies cryptogamiques sauf peut être quelque peu l'oïdium. Maturité 3ème époque tardive.

- Type de vin/Arômes : fait partie de l'encépagement de quelques appellations italiennes en rosé comme en rouge. Dans ce pays, il a été très longtemps vinifié ou assemblé avec d'autres cépages, aujourd'hui la tendance serait de le vinifier seul et dans ce cas certains "se prennent" à le comparer comme étant un vin proche de pinot noir ou de nebbiolo.
Donne un vin d'une belle couleur rouge rubis, solide, d'excellente qualité, avec des tanins au début assez "abrupts" s'estompant après quelques années, riche en alcool, très agréable à boire.
Arômes de canelle, cuir, feuilles de rose, fruits rouges (cerise, notes douces de fraise sauvage, framboise, ...), herbes séchées, réglisse, rose fanée, tabac, vanille, violette, ... .

précédente

pour imprimer cette fiche, cliquez ici !
suivante

© une reproduction, même partielle, est soumise à autorisation
190916